Bien être
Les signes précurseurs de la somnolence

Les signes précurseurs de la somnolence

 

La somnolence est l’état dans lequel vous vous retrouvez juste avant de vous assoupir. C’est une torpeur entre éveil et sommeil et qui peut bien se produire en pleine journée comme dans la nuit. Toutefois, dans un cas comme dans un autre, la somnolence quand on s’y intéresse de près, présente des signes précurseurs que vous pourrez découvrir ici.

 

La somnolence normale et celle dite anormale

Dans un premier temps, il faut partir du principe que la somnolence peut être normale ou anormale. On parle de somnolence normale lorsque vous avez envie de dormir aux heures indiquées pour le sommeil. Il s’agit donc des horaires de l’après-midi où vous avez besoin de faire la sieste ou le soir juste avant le coucher. Dans ces cas, dormir dans un matelas simba vous procure un sommeil réparateur et peut limiter votre état de somnolence.

 

Ensuite, lorsque cette envie devient régulière et survient à n’importe quel moment de la journée, on parle de somnolence diurne ou anormale. Cela peut avoir comme source des maladies ou une hygiène de vie non adéquate. Cependant, la somnolence peut s’apparenter à s’y méprendre à de la fatigue, les deux maux ayant beaucoup de causes en commun.

 

Les signes annonciateurs de la somnolence

Que ce soit une somnolence diurne ou nocturne, vous pourrez observer de nombreux signes précurseurs. À cet effet, vous pourrez avoir la sensation que vos yeux vous piquent et que vos paupières s’alourdissent. Elles s’alourdissent à telle enseigne que vous aurez du mal à garder les yeux ouverts. Comme conséquence, vous finirez par vous endormir. Vous aurez également des bâillements intempestifs associés à un fourmillement dans les jambes.

 

Si ces signes sont les plus évidents, il y en a qui le sont moins. Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, les personnes sujettes à la somnolence peuvent voir leur concentration baisser en pleine journée. Elles souffriront donc de troubles d’attention à des heures où elles sont supposées être plus alertes et réactives. Il est tout de même possible de ressentir une raideur dans le dos ou au niveau de la nuque.

 

Parfois, les personnes souffrant de somnolence peuvent s’endormir au volant de leur véhicule créant donc des accidents de circulation. Reconnaitre ces signes précurseurs sera utile. Vous saurez vous arrêter un moment, le temps de vous assoupir sans pour autant vous mettre en danger ainsi que les usagers de la route.

 

Par ailleurs, dans les cas de somnolence maladive comme celle induite par la narcolepsie, il y a rarement de signes précurseurs. La personne qui y est sujette peut donc s’endormir sans laisser le moindre indice.

 

Les causes de la somnolence

Outre la somnolence due aux maladies, celle dite normale peut être induite par des habitudes quotidiennes. En effet, il est possible de souffrir de somnolence après la prise d’un repas lourd. La digestion est un processus biologique réputé pour induire un état de somnolence selon le type de repas ingéré.

 

De même, un manque de sommeil peut être une cause prépondérante de la somnolence. De nombreuses personnes peuvent avoir un cycle de sommeil-éveil déphasé. En conséquence, l’organisme voudra combler ce manque en journée par exemple.

 

Il faut également souligner des causes comme la prise des médicaments. Avec des comprimés comme les antidépresseurs, les anxiolytiques, les antiépileptiques ou autres, la somnolence peut être une réalité bien plus présente. Chez les personnes souffrant de narcolepsie qu’elle soit avec ou sans cataplexie, elles subissent une perte soudaine du tonus musculaire entraînant un état de sommeil immédiat.

 

Les solutions pour lutter contre la somnolence

Il existe une panoplie de solutions pouvant aider à mieux gérer les états de somnolence. Dans un premier cas, la somnolence induite par des maladies peut être prise en charge par des médecins spécialisés.

 

Toutefois, dans le cas des états de somnolence induits par un manque de repos par exemple, il est conseillé de bien choisir son matelas. En effet, la qualité d’un sommeil dépend de celle de votre couchette. Il existe plusieurs marques de matelas qui sauront répondre à vos besoins de sommeil comme les modèles simba. Vous pourrez les garnir avec un protège matelas pour en assurer l’hygiène.

 

Ce sont des matelas qui vous offrent une bonne indépendance de couchage. En effet, lorsque vous avez un partenaire qui bouge pendant son sommeil, ses mouvements peuvent vous empêcher d’avoir un sommeil paisible. Dans ces cas, il y a de fortes chances que vous souffriez de somnolence en journée.

 

Avec un matelas qui offre une indépendance de couchage grâce à des ressorts ensachés, les ondes diffusées par les mouvements de l’autre dormeur ne vous atteignent pas. De plus, ces couchettes agissent sur vos points de pressions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.