Bien être
La pilule du lendemain. Qu’est-ce que c’est, à quoi ça sert, effets

La pilule du lendemain. Qu’est-ce que c’est, à quoi ça sert, effets

La pilule du lendemain. Qu'est-ce que c'est, à quoi ça sert, effets
La pilule du lendemain. Qu’est-ce que c’est, à quoi ça sert, effets
La pilule du lendemain, utilisée principalement par les adolescentes qui n’ont pas utilisé de contraceptifs dans leurs relations sexuelles. Ils ont des effets secondaires.

La pilule du lendemain fait partie d’un groupe de contraceptifs d’urgence pour femmes, pris par voie orale.

Les médicaments correspondant à ces contraceptifs sont :

· Ulipristal.

· Mifepristona.

· Lévonorgestrel.

· Méloxicam.

Ces médicaments sont utilisés pour prévenir les grossesses non désirées, en particulier chez les adolescentes qui ont eu des rapports sexuels sans envisager de contraception . Il est efficace dès les premières heures du rapport sexuel jusqu’à 3 ou 5 jours plus tard.

Selon l’ OMS, la pilule du lendemain est efficace dans 60 à 90 % des cas.

La pilule du lendemain, comme tous les contraceptifs oraux, ne protège pas contre les maladies sexuellement transmissibles. Le préservatif est la seule méthode contraceptive qui protège contre les MST.

Contre-indications de la pilule du lendemain

Les effets secondaires de sont nombreux la pilule du lendemain . Les plus courantes de la pilule du lendemain sont :

· Vertige.

· Dégoûter.

La nausée

Vomissement

· Coliques.

Crampes

· La rétention d’eau.

· dème postural.

· Gonflement général du corps.

· Anxiété.

· Dépression .

· Angoisse.

· Douleurs à la poitrine.

· Agitation et anxiété.

pleurs incontrôlables

· Somnolence.

· Insomnie.

· Irritabilité.

· Maux de tête .

· Migraine.

· Au cours du même mois, vous pouvez avoir deux saignements ou plus.

· Irrégularité dans les 6 ou 10 prochaines périodes.

· Interruption temporaire du cycle menstruel. Si le délai est supérieur à deux semaines, il est conseillé de réaliser un test de grossesse.

· Une étude a révélé que 50 % des femmes prenant du lévonorgestrel avaient des saignements dans les sept jours suivant la prise de la pilule.

Les effets peuvent durer des jours, des semaines, mais si cela dure plus de 2 mois il est conseillé de consulter un spécialiste.

La prise de la pilule du lendemain est déconseillée aux femmes atteintes de syndrome de malabsorption, d’insuffisance hépatique, de maladie de Crohn, d’hypertension, de diabète, de saignements vaginaux non spécifiques, de porphyrie, d’épilepsie, de maladie coronarienne ischémique ou ayant souffert d’un cancer du sein.

Sécurité de la pilule du lendemain

Une grossesse existante n’est pas une contre-indication en termes de sécurité, car il n’y a pas de mal à la femme, au déroulement de sa grossesse ou au fœtus si un contraceptif d’urgence à progestatif seul ou combiné (Yuzpe) est accidentellement utilisé, mais les ASE Ils sont non indiqué chez les femmes avec ou sans suspicion de grossesse car il n’est pas efficace chez les femmes déjà enceintes.

La pilule du lendemain, plus de risques que de bénéfices ?

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) ne parle d’aucune condition médicale pour laquelle les risques des pilules contraceptives d’urgence l’emportent sur les avantages. L’ American Academy of Pediatrics (AAP) et des experts en contraception d’urgence ont conclu que les PCU à progestatif seul pouvaient être préférées aux PCU combinées contenant des œstrogènes chez les femmes ayant des antécédents de caillots sanguins, d’accidents vasculaires cérébraux ou de migraines. L’American Academy of Pediatrics et d’autres experts en contraception d’urgence indiquent qu’il n’y a aucune condition médicale dans laquelle ces pilules sont contre-indiquées.

Des tests réalisés par des experts indiquent qu’il n’y a pas d’augmentation du risque relatif de grossesse extra-utérine chez les femmes qui sont tombées enceintes après avoir utilisé la pilule.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *