Remèdes naturels
L’ylang-ylang : une essence exotique et une huile beauté santé

L’ylang-ylang : une essence exotique et une huile beauté santé

L’ylang-ylang….un nom à la résonnance chantante qui évoque un doux parfum d’évasion, associée à sa senteur florale et orientale. Découverte.

L’ylang-ylang est un arbre-fleur originaire des Philippines, puis introduit aux Comores et à Madagascar au début du XXe siècle. Il a la particularité d’avoir conservé en nom d’usage son appellation originelle en langue tagalog.

L’ylang-ylang, une fragrance généreuse

Sa culture le long des côtes approvisionne aujourd’hui parfumeurs et diffuseurs d’huiles essentielles dans le monde entier. L’arbre, qui peut atteindre 10 à 30 mètres de hauteur à l’état sauvage, est régulièrement taillé pour faciliter la cueillette de ses fleurs abondantes qui le parent généreusement tout au long de l’année. D’abord verts, les pétales prennent une belle teinte jaune à maturité en parfumant avec extravagance la plantation entière. Il faut attendre au minimum cinq ans pour recueillir les premières fleurs. Avant d’être exportée, l’essence d’ylang-ylang est distillée sur place.

Des jus prestigieux, des parfums d’excellence

Appréciée des parfumeurs pour ses effluves voluptueux et sucrés, l’essence d’ylang-ylang possède également la vertu de se fondre harmonieusement aux senteurs avec lesquelles elle est associée. En 1926, Coco Chanel introduit ce végétal en Occident en confiant à Ernest Beaux la création d’un parfum chaud et boisé à l’inspiration orientale. Ce sera « Bois des Iles », aux accords d’ylang-ylang et de santal.

Puis, en 1930, Jean Patou le consacre définitivement en lançant son légendaire parfum « Joy ». Pour dissiper le découragement qui suit le krach boursier dévastateur de 1929, le couturier choisit volontairement des matières nobles, dont l’essence exotique d’ylang-ylang dans la note de tête. Sa fleur est également couramment utilisée par l’industrie cosmétique pour la préparation de produits de soins variés: mousse pour le bain, gel douche, shampooing, crème hydratante…

De multiples vertus bénéfiques

L’huile essentielle obtenue est ensuite utilisée, seule ou en association, en fonction de ses nombreuses propriétés en aromathérapie: antiseptique, apaisante, anti-douleur, revitalisante, équilibrante, sédative, régénérante cellulaire (anti-rides) elle favorise la pousse et la brillance des cheveux, équilibre la sécrétion de sébum. Elle est également considérée comme stimulant intellectuel.

Du fait de ses propriétés régénératrices et tonifiantes, elle se montre très efficace pour le soin et le traitement de la peau sèche et terne. Mélangée avec de l’huile d’amande douce, en massage ou en simple application, l’effet est surprenant: la peau devient douce, le corps apaisé et détendu.

Elle a aussi des bienfaits contre les cheveux secs, rêches, abîmés et leur chute. Mélangée avec d’autres huiles végétales, comme le romarin ou le jojoba, et utilisée en massage sur le cuir chevelu, l’huile essentielle d’ylang-ylang nourrit les cheveux avec efficacité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *