Bien être
Que savoir des douleurs après une séance d’ostéopathie ?

Que savoir des douleurs après une séance d’ostéopathie ?

Que savoir des douleurs après une séance d’ostéopathie ?
Que savoir des douleurs après une séance d’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une branche de la médecine douce. Elle est basée sur la manipulation des os et des muscles. Elle présente de nombreux avantages pour l’organisme et permet de guérir un certain nombre de maux. Cependant, ceux qui sont habitués à cette pratique vous le diront, une séance peut entraîner quelques effets secondaires, notamment des douleurs. Découvrez dans cet article les types de douleurs qui peuvent survenir après une séance d’ostéopathie, les autres effets secondaires et les moyens d’y remédier.

Les douleurs après une séance d’ostéopathie

Après une séance d’ostéopathie, le patient peut être confronté à des douleurs, ce qui est parfaitement normal, car il s’agit généralement de manipulations corporelles visant à :

  • Améliorer une posture ;
  • Traiter des douleurs musculaires ;
  • Traiter des douleurs tendineuses ou articulaires, etc.

Le massage effectué peut donc créer quelques petites douleurs au niveau des parties concernées. Aussi, il faut dire qu’un ostéo lyon 6 n’est pas un magicien. Après la séance, certaines douleurs du motif de consultation peuvent persister et durer plusieurs heures à plusieurs jours avant d’être soulagés. Il s’agit du temps qu’il faut pour que le traitement soit assimilé par le corps. Pendant ce laps de temps, le soulagement peut dépendre de plusieurs facteurs. Il s’agit entre autres de l’ancienneté de la douleur, son caractère aigu ou chronique, les pathologies associées, etc. Mais, l’élément le plus important, c’est vous. En effet, chaque patient est différent et les réactions ne sont pas les mêmes face au traitement réalisé.

Il est également possible de remarquer des rougeurs au niveau de certaines zones traitées. Cela peut s’expliquer par un flux sanguin plus important, car un traitement ostéopathique améliore la vascularisation.

Les autres effets secondaires

En dehors des douleurs, vous retrouvez de nombreux autres effets secondaires. Les plus récurrents sont :

Des courbatures

L’un des effets secondaires très fréquents, voire systématiques que vous pouvez ressentir après une séance d’ostéopathie est l’apparition des courbatures. Elles sont d’ailleurs étroitement liées aux douleurs que vous pouvez ressentir. Ces effets peuvent se faire ressentir tout de suite après la séance, le lendemain ou le surlendemain. En effet, ceci est dû au fait que votre corps se rééquilibre et s’auto-traite suite au traitement de l’ostéopathe. C’est le signe de l’enclenchement du processus d’auto-guérison. C’est pour cela que des tensions peuvent surgir au niveau de plusieurs muscles, le temps que le corps retrouve sa stabilité.

Aussi, une douleur très ancienne peut mettre en place de nombreuses adaptations au niveau de l’ensemble du corps. Ce qui va entraîner une guérison encore plus longue. C’est d’ailleurs pour éviter cela que les ostéopathes conseillent de consulter rapidement et de ne pas attendre dans l’espérance que la douleur passe.

La fatigue

La fatigue est la première sensation et la plus fréquente que vous ressentez après une séance d’ostéopathie. Vous ressentez même de la somnolence. Contrairement à ce que pensent plusieurs personnes, l’ostéopathe n’est pas le seul à travailler lors d’une séance. Votre corps joue aussi un rôle très important. L’ostéopathe n’est en fait qu’un guide pour rééquilibrer celui-ci. Toutefois, c’est vous qui faites la majorité du travail. Cette sensation de fatigue est donc tout à fait normale.

Des troubles divers

Le temps de la réadaptation et du rééquilibrage de l’organisme, certains troubles peuvent apparaître. Il s’agit entre autres des maux de tête, les troubles du transit ou viscéraux tels que la constipation ou la diarrhée, des nausées, des ballonnements, etc. Il faut cependant noter que ces effets secondaires sont souvent de courte durée et sont aussi différents des symptômes ayant mené à une consultation. Par ailleurs, lorsque vous vous redressez suite à une séance, vous pouvez ressentir une sensation de tête qui tourne. Mais il s’agit d’une sensation qui passe en général assez rapidement. Elle peut particulièrement se faire ressentir après un traitement crânien.

Combien de temps peuvent durer les effets secondaires ?

Chaque personne est unique. Les réactions face aux effets secondaires d’une séance d’ostéopathie sont donc différentes. C’est pour cette raison qu’il n’est pas possible de donner un délai précis quant à la disparition des effets secondaires. Aussi, avant d’envisager un quelconque traitement, il faut tenir compte des différentes techniques utilisées par l’ostéopathe pour traiter et soulager le problème. Compte tenu de cette dernière et de l’organisme du patient, les douleurs et effets secondaires ressentis peuvent persister jusqu’à 10 jours environ après la séance. Dans certains cas rares, cela peut aller jusqu’à 30 jours.

Comment lutter contre les effets secondaires ?

Il existe plusieurs solutions qui permettent de limiter les effets secondaires post séance d’ostéopathie.

Le repos et les mouvements

Suite à une séance d’ostéopathie, il est conseillé de prendre une période de repos. Elle peut durer 2 à 3 jours. Cependant, se reposer ne veut pas dire rester immobile. Cela signifie plutôt de ne pas demander des efforts excessifs à son corps. C’est-à-dire, pas de mouvements en force ou répétitifs, ou de posture asymétrique prolongée. Il est plutôt recommandé de faire des mouvements doux. Ainsi, vous pourrez conserver la mobilité acquise lors de la séance et aider les muscles à se détendre. Pour cela, vous pouvez opter pour des exercices comme :

  • La marche ;
  • Les étirements ;
  • La mobilisation douce des articulations, etc.

Généralement, votre ostéopathe vous conseille des exercices spécifiques à votre problématique en fin de consultation.

L’hydratation

Il est important de boire beaucoup d’eau après une séance d’ostéopathie. Ceci permet d’éliminer les toxines qui se stockent dans les muscles du corps. Il ne s’agit pas d’exagérer par rapport à la quantité d’eau que vous avez l’habitude de boire. Vous devez plutôt penser à le faire régulièrement. D’ailleurs, il s’agit d’une pratique que vous devez inculquer dans vos habitudes de tous les jours pour accompagner vos reins dans leur tâche quotidienne.

L’Arnica

L’Arnica peut être utilisée pour les douleurs musculaires ou suite à un choc ou un traumatisme. Vous le retrouvez sous forme homéopathique ou d’huile. Son action est intéressante suite à un traitement ostéopathique. Il permet de lutter contre l’effet rebond.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont une bonne alternative pour agir sur la douleur. Parmi les plus efficaces, vous retrouvez la Gaulthérie. Celle-ci aura une action anti-inflammatoire. Cependant, ces huiles doivent être diluées. Si vous les utilisez pour la première fois, il est mieux de demander conseil à un professionnel.

Traitements pluridisciplinaires

Dans certains cas, votre ostéopathe sera amené à vous orienter vers un autre professionnel pour une prise en charge pluridisciplinaire. Ceci permettra d’améliorer votre rétablissement. En effet, il est parfois intéressant d’associer un traitement de kinésithérapie au traitement ostéopathique. Mais pour cela, vous aurez besoin d’une ordonnance de votre médecin traitant. C’est ce dernier qui saura adapter le traitement médical qu’il faut à votre pathologie et à vos antécédents médicaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.